Réseaux sociaux : limiter l’accès des applications tierces à vos données

21 mars 2018

Un clic suffit pour connecter votre compte social à une application tierce ! Ces services complémentaires vous permettent d’enrichir votre expérience (statistique, veille…) ou de vous divertir (jeu en ligne, sondage …). Mais attention à leur utilisation !

 

reseaux sociaux

Pourquoi c’est important ?

Certaines applications tierces demandent trop d’informations ou peuvent présenter des défauts de sécurité ! Difficile pour l’utilisateur d’en savoir plus sur l’utilisation réelle de ses données même après désinstallation.

 

  1. Que dit la loi ?

  • Pour être loyale et licite, le service tiers qui souhaite accéder à vos données doit proposer une information claire sur l’utilisation qu’il fera de celles-ci. Le service doit par exemple vous expliquer en quoi les données collectées sont utiles pour l’application et leurs éventuelles réutilisations.
  • Votre accord préalable est obligatoire en cas de collecte de données sensibles, de réutilisation des données à d’autres fins, d'utilisation des données à des fins de prospection commerciale par voie électronique.
  • Le service tiers ne doit donc pas collecter plus de données que ce dont il a vraiment besoin. Il doit également faire attention au caractère sensible de certaines données.
  • Vous n’utilisez plus ce service ? Sachez que les données ne doivent pas être conservées au-delà du délai nécessaire à la finalité !
  • Le service doit vous donner la possibilité d’exercer vos droits les plus élémentaires : droit d’accès à vos données, droit de de rectification ou d’opposition …
  • Le responsable de traitement doit prendre toutes les mesures nécessaires pour garantir la sécurité des données collectées mais aussi leur confidentialité.

Vous pouvez signaler un ou plusieurs manquements ou le non-respect de vos droits informatique et libertés via le service de plaintes en ligne.  

 

  1. Quelles précautions adopter au quotidien ?

Soyez vigilant avant d’utiliser un service tiers !

N’installez pas d’applications tierces quand vous n’en avez pas besoin ou si vous considérez que la masse d’informations collectées est disproportionnée par rapport au service rendu.

Désinstallez les applications tierces qui ne vous servent plus !

Les applications tierces sont autorisées par les réseaux sociaux mais certaines peuvent connaitre une faille de sécurité et représenter un risque pour vos données. 

  • Sur Facebook vous pouvez retirer l’application de votre compte, de vos favoris et de la liste des applications que vous utilisez (dans vos paramètres), contacter le développeur ou signaler l'application.
  • Sur Twitter vous pouvez révoquer l’accès d’une application tierce à tout moment et même signaler une application dangereuse
  • Sur Google vous pouvez supprimer l’accès, savoir à quelles informations ces applications ont accès, la dernière connexion et le site lié à l’application qui vous permet d’exercer vos droits.  Une option vous permet de désactiver le paramètre "Autoriser les applications moins sécurisées" qui rendent votre compte vulnérable.

Même si l’application est supprimée, il se peut qu’elle utilise toujours vos données ! Pour demander la suppression de ces données, contactez directement l’application, ou consultez sa politique de confidentialité.

Paramétrez les informations de base que vous ne souhaitez pas partager avec vos amis ou des services tiers

Sur Facebook, pour chaque service tiers vous pouvez personnaliser les informations complémentaires que vous souhaitez communiquer à l’application (ex. adresse e-mail), limiter l’envoi de notifications, et faire en sorte qu’aucun de vos amis ne sache que vous l’utilisez. 

Il existe une option « Applications que d’autres utilisent » qui vous permet de limiter l'accès de vos amis à des informations vous concernant, notamment lorsqu’ils utilisent une application.

 

limiterinfo
 

Les mots clés associés à cet article